• EN
  • Deux centres de rénovation recherchés activement pour devenir des destinations de produits locaux

    Deux centres de rénovation sont présentement recherchés afin de servir de laboratoires pour vérifier une théorie : si un commerce fait des efforts pour se positionner comme destination de produits de qualité faits au pays, cela va-t-il lui rapporter ? Et par extension, cela va-t-il aider sa bannière et ses fournisseurs? Allons encore plus loin, cela va-t-il être perçu positivement par ses clients consommateurs et professionnels?

    Grâce à la synergie provoquée entre les cinq parties prenantes de « Bien fait ici », on voudra démontrer que tout le monde sort gagnant du programme, soit le marchand et sa bannière, ses fournisseurs, ses clients et les entrepreneurs en construction.

    Il s’agira en effet de synchroniser les opérations de tous les joueurs concernés et de coordonner une offensive marketing pour espérer un certain changement.

    Quels sont les résultats à espérer au juste?

    1. Plus d’achalandage et de ventes, car les gens seraient attirés par le fait qu’un centre de rénovation se positionne comme une destination de produits bien faits et faits ici. S’il y a plus de gens qui viennent en magasin, les chances mathématiques de vendre plus sont améliorées.
    2. Plus de ventes à juste prix, car les produits accrédités BFI sont promus pour leurs qualités et non pas en réduisant leur prix de vente.
    3. Plus de clients en dehors du cercle naturel, attirés par la concentration de produits BFI.
    4. Plus de satisfaction des consommateurs en raison de l’information et de l’animation qui trouveront noble et justifié qu’un magasin encourage les produits locaux et surtout, les produits qui satisfont les codes de construction et autres normes.
    5. Plus de fidélisation des clients convertis en raison du positionnement du magasin solidaire des fabricants locaux et du personnel plus connaissant en la matière.
    6. Plus d’entrepreneurs en construction devenus clients du magasin en raison des produits bien faits et faits ici.
    7. Plus de fabricants engagés dans le marchandisage et la promotion en magasin et par les médias afin d’appuyer la notoriété et la vente de leurs produits.
    8. Plus de notoriété pour la bannière à laquelle est affiliée le centre de rénovation.
    9. Plus de bruit autour du nouveau programme BFI en raison de la campagne de relations de presse et de médias sociaux orchestrée autour de l’expérience pilote.
    10. Plus de fabricants intéressés à joindre le programme.

    Quels seront les indicateurs pour mesurer l’atteinte des objectifs?

    1. Comparaison du chiffre d’affaires du mois correspondant avec ceux des dernières années (on dévoilerait la croissance en pourcentage, pas en dollars, de manière à garder le chiffre d’affaires confidentiel).
    2. Comptabilisation des ventes de produits accrédités par rapport aux années antérieures.
    3. Concours pendant la campagne promotionnelle par lequel on obtiendra le code postal des acheteurs.
    4. Sondage des clients sur leur appréciation du programme et de l’engagement du marchand.
    5. Calcul de la récurrence des clients pendant la période grâce au concours tenu durant la campagne.
    6. Comparaison des ventes en nombre ou en dollars de la clientèle professionnelle pendant la même période avec les données des années antérieures.
    7. Inventaire des activités d’animation en magasin et médiatiques menées par les fabricants de produits « Bien fait ici ».
    8. Recensement des mentions du nom de la bannière dans les médias.
    9. Calcul du nombre d’apparitions du programme dans les médias grâce à l’expérience pilote.
    10. Identification des fabricants spécifiquement ajoutés au programme en raison de l’expérience pilote.

    Comment s’articulera concrètement l’expérience pilote?

    La campagne durerait en gros cinq mois, soit entre novembre 2019 et mars 2020.

    Les deux centres de rénovation retenus devront prendre les engagements suivants :

    • Accepter de faire l’objet d’une campagne de promotion;
    • Aider à identifier les fabricants fournisseurs qui n’ont pas encore adhéré au programme afin qu’on les sollicite;
    • Encadrer le personnel pour l’information et la formation donnée sur le programme;
    • Permettre à l’équipe de BFI de « décorer » le magasin et d’étiqueter les produits accrédités;
    • Collaborer avec les fabricants qui voudront poser des actions promotionnelles;
    • Diffuser et compiler le sondage/concours aux caisses pendant la durée de la campagne;
    • Fournir les données statistiques nécessaires pour dresser le bilan de l’opération.

    L’équipe du programme BFI prendra les engagements suivants à l’endroit des marchands :

    • Informer et former le personnel;
    • Solliciter les fournisseurs des centres de rénovation pour leur adhésion et leur implication dans le programme;
    • Faire approuver par les marchands toute action pouvant affecter physiquement le magasin (concours, déco, étiquetage, etc.);
    • Faire approuver par les marchands toute activité pouvant affecter le nom et la réputation des magasins dans les médias;
    • Respecter la confidentialité des renseignements qui seront échangés pendant le partenariat;
    • Maintenir la direction de la bannière informée de la démarche et les invitons à la soutenir.

    Les performances de l’opération seront diffusées à toute la communauté d’affaires au printemps 2020.

    Si vous connaissez deux marchands dynamiques qui pourraient se porter volontaires afin de mener l’expérience pilote, proposez-leur de contacter Isabelle Champagne.

     

     

    Secured By miniOrange