Foire aux questions

1. À qui appartient le programme ?

Organisme à but non lucratif (ci-après appelé l’OBNL) sous charte fédérale appartenant aux bannières et aux associations professionnelles qui l’ont fondé le 31 octobre 2018 avec comme mission d’encourager l’achat d’articles de quincaillerie et de matériaux de construction résidentielle faits au Canada.

2. Quels fabricants sont admissibles ?

Toute entreprise, peu importe la nationalité de sa propriété, qui manufacture dans une ou plusieurs usines au Canada une ou plusieurs gammes d’articles de quincaillerie ou matériaux de construction destinées au marché résidentiel.

Les détenteurs de marques qui font fabriquer au Canada sont également les bienvenus.

3. À quoi s’engagent les fabricants souscrivant au programme ?

  • À payer un montant de souscription annuelle basé sur leur nombre d’employés au Canada.
  • À fournir des renseignements factuels rigoureux sur les caractéristiques de leurs gammes de produits à qualifier: lieu de fabrication, provenance des composants, mode d’emploi, limitations à leur usage, garantie, homologations et conformités en rapport à divers codes et normes, etc.
  • À s’efforcer d’incorporer le logo du programme, sans l’altérer, dans leurs communications
    relatives aux gammes de produits qualifiés.
  • À ne soumettre que des gammes de produits qui satisfont la norme du 51% (voir plus bas)
    et qui respectent toute norme publique, code de construction ou autres règles régissant
    son secteur d’activité pour le marché résidentiel.
  • À s’interdire, sur le portail ici-here.ca, de comparer leurs gammes de produits à celles des concurrents et à ne pas diffuser leurs prix de vente, sauf dans le cas où l’entreprise possède déjà une politique de prix de détail suggéré (PDSF).

4. Qu’est-ce qu’un produit accrédité ?

Article ou matériau répondant aux règles, normes et codes de construction en vigueur, détenteur d’homologations (s’il en existe dans son secteur), dont la dernière transformation
substantielle a eu lieu en sol canadien et dont au moins 51% des coûts directs de sa fabrication (matériaux et main d’oeuvre) ont été engagés au Canada.

• Sont inclus dans le calcul : production, assemblage,
conditionnement

• Sont exclus : frais généraux, recherche et développement,
design, transport

5. Qui détermine si un produit est admissible ou non?

Toute information fournie par un fabricant qui s’avérerait mensongère l’expulsera du programme. Des mesures seront prises pour dénoncer la situation auprès des consommateurs et des partenaires du Programme.

6. Le logo sera-t-il vu ailleurs que dans les quincailleries ?

Les manufacturiers peuvent promouvoir la vente de leurs produits accrédités dans tout magasin, que ce soit au pays ou à l’étranger, partout où le «fait au Canada» peut leur conférer un avantage concurrentiel.

7. À quoi se sont engagées les bannières?

  • À payer leur quote-part pour auto-financer le programme (basée sur leur pieds carrés commerciaux)
  • À siéger au conseil d’administration (par leur président ou un représentant délégué par procuration)
  • À participer activement à au moins deux campagnes promotionnelles par année