• EN
  • Appel direct à agir en campagne électorale: des manufacturiers répondent présent

    Certains des manufacturiers adhérant au programme « Bien fait ici » ont donné suite au mot d’ordre de communiquer avec les candidats de leur circonscription pendant la campagne électorale fédérale. En exemple, City Sheet Metal, qui s’est adressé aux candidats de la circonscription de Winnipeg Nord.

    D’abord, contextualisons. En complément à l’action politique menée par la permanence, les manufacturiers avaient été invités à intervenir directement en contactant les futurs élus de tous les partis en lice pour rejoindre les futurs députés qui formeraient le prochain gouvernement à Ottawa.  

    Précisément, la demande incitait les entreprises à personnaliser un modèle de lettre et la faire suivre à toutes les personnes qui présentaient leur candidature dans la circonscription où se situent leur siège social et celles où elles exploitent leurs installations manufacturières.

    Voici le message envoyé à une candidate par City Sheet Metal. Pour consulter la version en français du modèle qui a été fourni aux manufacturiers par la permanence, cliquez ici.

    « Une foule se fait entendre bien mieux qu’une seule voix », atteste Célie Cournoyer, directrice des opérations de « Bien fait ici ». « Ce ne sera pas la dernière fois que nous impliquerons les participants pour faire connaître le programme. »


    Offensive courriel massive aussi de la permanence

    En parallèle, l’équipe « Bien fait ici » a expédié un peu plus de 1 045 courriels individuels personnalisés en priorisant d’abord les candidats des circonscriptions où opèrent les manufacturiers participants. Pour les autres circonscriptions, tous les candidats en réélection en premier lieu et ceux des autres partis en lice dans un deuxième temps.

    En ce faisant, les pôles entre la sensibilisation des futurs influenceurs décisionnels des ministères qui se penchent sur les enjeux auxquels « Bien fait ici » s’attaque et la probabilité d’obtenir un soutien largement nécessaire se rapprochent de beaucoup. À noter que ce sont les ministères touchant à l’économie, aux régions, au commerce international, au patrimoine et aux infrastructures qui seront ciblés lorsque la demande de partenariat et de subvention seront déposés.

     

    Secured By miniOrange